Depuis quelques années, le Moringa fait beaucoup parler de lui. Cette plante incroyable qui a le vent en poupe attire autant l’attention pour ses qualités nutritionnelles et médicinales exceptionnelles. En effet, de nombreuses études ont démontré qu’il contient toutes sortes de nutriments. C’est donc un super aliment très important pour l’amélioration de la santé. Découvrez ici toutes les informations utiles sur le Moringa !

Qu’est-ce que le Moringa ?

Le Moringa est un arbre de la famille des Moringaceae. Originaire de l’Inde, il se cultive dans de nombreux pays tropicaux. Cette plante vivrière s’utilise dans la médecine traditionnelle indienne (ayurvéda) depuis plusieurs milliers d’années pour soigner et soulager de nombreuses maladies. Encore appelé « l’arbre de vie » ou « arbre des dieux », compte tenu de ses nombreuses vertus, il est considéré comme un arbre miracle.

Toutes les parties du Moringa sont comestibles. Ainsi, les feuilles peuvent être moulues, séchées ou cuites. Dans certains pays, elles sont mangées fraiches ou préparées dans les sauces. Les gousses quant à elles peuvent être grillées, bouillies ou cuites à la vapeur. En ce qui concerne les graines, l’idéal est de les consommer fraiches. La plupart du temps, les écorces sont utilisées pour la préparation d’infusion ou de tisane. Les racines sont elles aussi mangeables sous forme médicale.

De façon générale, le Moringa est vendu comme complément alimentaire à allier à une alimentation saine et équilibrée. Il est disponible sous forme de thé, de poudre ou en gélules.

Quel est son profil nutritionnel ?

Le Moringa est riche en vitamines A, C, E et B. Il contient également une forte proportion de calcium, de potassium, de magnésium, de fer et autres. Il renferme les bons acides gras et les 8 acides aminés essentiels (isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane, valine). L’arbre de vie est par contre faible en phosphore et en lipides.

Les feuilles de Moringa contiennent ainsi :

  • 4 fois plus de vitamines A que dans les carottes ;
  • 7 fois plus de vitamine C que les oranges ;
  • 4 fois plus de calcium que le lait ;
  • 3 fois plus de potassium que les bananes ;
  • 4 fois plus de fibres que l’avoine ;
  • 96 Puissants antioxydants ;
  • 2 fois plus de protéines que celles contenues dans le yaourt ;
  • 16 fois plus de fer que les épinards…

Quels bienfaits ?

Les propriétés bénéfiques concédées au Moringa sont nombreuses et variées. Riche en antioxydants, il protège le système immunitaire et assure la régulation des hormones dans l’organisme. Cette plante est aussi reconnue pour ses vertus sur la peau et les cheveux. On l’utilise d’autre part pour traiter les troubles digestifs, l’hypertension artérielle, le diabète et bien d’autres maux.

Les vertus pour la peau

L’huile extraite de ces graines est très riche en vitamines A, C, E. Très bénéfique pour la peau, la vitamine A accroit la formation de la collagène et améliore la fermeté de la peau, luttant ainsi contre les rides. Grâce à son pouvoir antioxydant, elle protège la peau contre toutes agressions et lutte contre les méfaits des radicaux libres. La vitamine E contenue dans l’huile assure l’hydratation et la réparation de la peau.

Moringa : efficace pour le traitement de l’eau

Les graines de Moringa sont très efficaces pour la purification des eaux troubles, car elles renferment de la polyélectrolyte cationique. Il s’agit là d’une solution très avantageuse pour les pays qui ont des difficultés à avoir de l’eau potable. De plus, la polyélectrolyte est biodégradable, ce qui permet de traiter sainement l’eau, contrairement au sulfate d’alumine et autres produits chimiques.

Des propriétés anti-inflammatoires

En raison de sa grande richesse nutritionnelle, le Moringa est un puissant anti-inflammatoire. Il protège et renforce le système immunitaire. Cette propriété s’est avérée dans le traitement de nombreuses maladies et infections.

Autres bienfaits remarquables

Les feuilles de Moringa traitent les carences en vitamines, en fer, en calcium… Elles combattent efficacement la fatigue et renouvellent l’énergie. Elles sont aussi reconnues pour leurs propriétés antitumorales, antibactériennes et neuroprotectrices. Par ailleurs, les acides gras contenus dans les graines du Moringa aident à prévenir les maladies cardiovasculaires. Ils favorisent la baisse du mauvais cholestérol et du glucose sanguin.

Les dangers et les contres indications

Le Moringa est consommé sans aucun risque majeur à condition de prendre les racines vendues en pharmacie pour éviter tout risque d’empoisonnement.

Très riche en vitamine A, le Moringa doit être totalement réduit pendant la grossesse, car il peut entrainer des cas de malformations chez le fœtus. Par ailleurs, les personnes souffrantes ou à risque de calculs rénaux doivent limiter sa consommation puisque la vitamine A se stocke à 90 % dans le foie.

Le Moringa réduit le niveau de sucre dans le sang. Il peut être nocif pour ceux qui souffrent d’hypoglycémie. Il est aussi reconnu pour ses effets laxatifs, car il contient beaucoup de fibres.