La lombalgie, mieux connue sous le nom de mal de dos, est un problème de santé commun, dont souffre un grand nombre de Français. Lorsqu’il nous afflige, il est aisé de vouloir se reposer le plus fréquemment possible afin de ne pas avoir de douleur, mais en réalité, il vaut mieux être proactif à trouver des solutions que de devenir sédentaire. Voici quelques conseils qui pourront vous aider, si vous souffrez de lombalgie.

Entreprendre une activité physique adaptée

Une des raisons les plus fréquentes qui cause la lombalgie est la sédentarité. Les personnes qui travaillent tout au long de la journée, assises face à un écran d’ordinateur, à taper sur un clavier, font partie de celles les plus à risque. Les probabilités augmentent encore davantage, si leur chaise de bureau n’est pas adaptée.

En réalité, cela peut causer des troubles musculosquelettiques importants, si cette situation dure trop longtemps. Pour remédier à ce problème, il est suggéré de se lever de son siège et de faire de la gym douce pour le dos, et de rester en mouvement pour une dizaine de minutes. Mais ce n’est là qu’un début. Il faudra aussi entreprendre une activité physique plus soutenue, qui n’ira pas à l’inverse de notre objectif qui est de soulager notre dos.

Les activités physiques les plus adaptées pour soulager la lombalgie sont la natation, le yoga, le Pilates et la marche. Ces diverses activités ont toutes en commun le renforcement de la musculature du dos. Lorsque l’on pratique ces différents sports, on étire nos muscles, soulageant ainsi la pression sur la colonne vertébrale. La natation est particulièrement recommandée, car c’est un sport à faible impact qui permet de travailler l’ensemble du corps, sans toutefois solliciter les articulations du dos de manière excessive.

Lire aussi :  Le Moringa, des propriétés incroyables (en apparence)

Le yoga et le Pilates sont des activités physiques qui peuvent être difficiles à entreprendre et à maintenir, car elles sont très exigeantes. On a tendance à penser le contraire, mais pour maintenir des positions dans ces deux activités, il faut du temps, de la patience et accepter de souffrir un tant soit peu.

Mais au final, cela améliorera grandement notre posture et l’équilibre musculaire. Ils sont tous deux miraculeux pour le dos, car ils renforcent les muscles du tronc et étirent ceux qui entourent la colonne vertébrale. Enfin, la marche est le moyen le plus simple d’être actif, ce qui ne réduit pas son efficacité pour autant.

Les bons gestes qui peuvent soulager le dos

Le premier geste auquel on doit penser est celui d’adopter une bonne posture. En effet, une partie des lombalgies apparaissent simplement parce que les personnes ne se tiennent pas sur leurs pieds de la bonne manière.

Tout d’abord, il faut conserver le dos bien droit. Cela signifie qu’il doit définir une ligne droite, verticale au sol. Mais il faut aussi penser à bien le dérouler, particulièrement au nouveau des épaules et du cou. Ceux qui ont tendance à conserver leur regard vers le bas ne font pas que baisser la tête, mais aussi le haut du dos. Bien des douleurs lombaires proviennent de ce geste.

Ensuite, il faut relâcher les épaules. Ceux qui ne le font pas sont en général des personnes qui souffrent d’anxiété et qui tiennent leurs corps crispés, sans même s’en rendre compte. Mais il existe une autre possibilité qui touche les amateurs de la salle de sport. En effet, certains d’entre eux travaillent leurs trapèzes de manière trop exagérée et en viennent à conserver des épaules constamment soulevées, alors qu’elles doivent en réalité être relâchées.

Lire aussi :  5 astuces pour booster son organisme

Cette posture causera de nombreuses douleurs au dos à ces personnes et elles devront probablement suivre les traitements d’un kiné, afin de remédier à la situation (tout en réduisant les exercices pour leurs trapèzes, évidemment).

Le second geste important consiste à revoir sa position assise. Ceci affecte particulièrement ceux qui passent la journée entière dans cette position. On devra choisir un fauteuil dont on pourra ajuster la hauteur afin que l’on puisse maintenir un angle de 90 degrés entre les genoux et les hanches.

Pour le temps où l’on reste assis, les pieds doivent rester bien à plat sur le sol. Surtout, il faut éviter de croiser les jambes lorsque l’on est dans cette position, car c’est une des actions qui causent le plus de problèmes au dos. Le siège devrait aussi posséder des appuis pour l’avant-bras, ainsi que pour soutenir la nuque, car chaque partie du corps, en position assise, peut venir ajouter une tension additionnelle au dos.

Terminons cet article avec deux conseils qui peuvent être très utiles à tous ceux qui souffrent de lombalgie. Lorsque l’on soulève des objets, le dos doit rester le plus droit possible.

Il faut donc ajuster la position des jambes pour y parvenir. Enfin, installer un oreiller de soutien pour maintenir la colonne vertébrale en position neutre pendant le sommeil peut vraiment aider à améliorer la situation.