Entre les produits toxiques et les risques de choc toxique, les protections classiques, telles que les tampons ou coupes menstruelles, ne sont pas les plus sûres et hygiéniques. Il est donc important, en tant que femme, de choisir une protection qui présente moins de risque.

Si beaucoup de femmes se tournent alors vers l’utilisation de serviettes hygiéniques, il existe une autre solution : la culotte menstruelle. Celle-ci est une solution sûre, économique et écologique. Mais où en trouver ? Quelles sont les raisons de la préférer aux autres protections ? Et comment la choisir ? Nous vous donnons ces réponses au cours de notre article.

Où trouver des culottes menstruelles ?

Principalement, vous pourrez trouver des culottes menstruelles sur des boutiques en ligne. Il en existe un grand nombre, mais l’une des meilleures est la culotte menstruelle Réjeanne. Il en existe plusieurs modèles et ceux-ci sont faits afin d’être confortables, fins, jolis, mais aussi sans aucun danger pour la femme les portant. En effet, non seulement le tissu utilisé est certifié OEKO-TEX 100, mais de plus, les culottes menstruelles ne contiennent pas de nanoparticules d’argent ou autres produits toxiques.

Pourquoi choisir une culotte menstruelle au lieu des protections classiques ?

Il existe de nombreuses raisons pour choisir la culotte menstruelle plutôt que d’autres types de protections classiques. Néanmoins, il y en a quatre grandes raisons qui priment. Tout d’abord, elles ne contiennent pas de substances toxiques. En effet, les tampons et autres protections menstruelles contiennent, entre autres, des nanoparticules d’argent, du chlore, des parfums, du plastique ou encore des pesticides. Tous ces éléments sont à la fois des perturbateurs endocriniens, mais aussi des cancérigènes.

De plus, il s’agit d’un choix économique. En effet, leur durée de vie étant de 5 à 7 ans, elles vous permettront de faire près de 100 à 200 euros d’économie chaque année. Alors, imaginez sur environ 35 ans de règles, les économies totales seraient de 3 500 à 7 000 euros.

En y pensant bien, on peut noter que les culottes menstruelles sont aussi écologiques. Puisqu’elles vous permettent d’utiliser moins de protections jetables, vous pourrez ainsi lutter contre l’accumulation des déchets ainsi que l’utilisation des produits chimiques. Sur votre vie, vous utiliseriez en moyenne 7 500 protections classiques, contre 30 à 40 culottes menstruelles sur votre vie en moyenne, avec 5 culottes de réserve.

Enfin, dernier argument et pas des moindres, les protections classiques sont peu hygiéniques, surtout dans le cas des tampons et coupes menstruelles. En effet, l’accumulation de sang qu’elles engendrent crée un environnement propice à la multiplication des bactéries, dont celles responsables du syndrome de choc toxique.

Une bonne raison donc de les éviter.

Qu’est-ce que le syndrome du choc toxique ?

Le syndrome du choc toxique est une condition provoquée par les bactéries S. aureus, une sorte de staphylocoques dorés. Ceux-ci vont produire des TSST-1, des toxines qui se déplacent dans l’organisme et attaquent les organes tels que le foie, les poumons ou encore les reins.

Quels sont les symptômes et risques du choc toxique ?

Le choc toxique est loin d’être quelque chose de bénin. En effet, lors de celui-ci, la femme touchée peut souffrir de fatigue, maux de gorge, maux de tête, vomissement, diarrhée, rougeur dans l’œil ou encore éruptions cutanées. Mais il ne s’agit que des symptômes les moins graves.

En effet, de fortes fièvres et une perte de conscience peuvent se produire. De même, la femme peut tomber dans le coma si le choc toxique est important. Enfin, dans les cas les plus graves ou mal diagnostiqués, une amputation d’un membre ou le décès de la personne peut se produire.

Comment choisir une culotte menstruelle ?

culotte menstruelle rejeanneChoisir une culotte menstruelle n’est pas une simple affaire. En effet, il est important de vérifier de multiples critères pour être sûre de bien faire votre choix. Voici donc les 5 critères à considérer absolument pour choisir votre culotte menstruelle.

Le flux

Toutes les femmes n’ont pas le même flux, et certaines en ont un bien plus abondant que d’autres. Par conséquent, il faudra choisir votre culotte menstruelle selon celui-ci. Selon les marques, une indication d’absorption, souvent de 1 à 3, est mentionnée. Vous pourrez donc facilement choisir le modèle qui vous conviendra.

La matière

Afin de choisir une culotte menstruelle sûre et écologique, il vous faudra considérer les matières utilisées pour la fabrication. Dans tous les cas, vous devriez choisir une culotte faite avec des matières naturelles, telle que le coton biologique, mais aussi certifiée Oeko Tex et sans aucune microparticule.

Le confort

Le confort reste un critère important. En effet, ce n’est pas parce que vous portez une culotte menstruelle que vous devez vous sentir mal à l’aise. Les modèles actuels sont faits pour être confortables, peu importe les mouvements que vous faites et le modèle que vous choisissez, à savoir culottes, shorty ou culottes à taille hautes. Bien sûr, le confort d’une culotte est difficile à juger selon une photo sur un site web. Néanmoins, fiez-vous à votre instinct et aux multiples commentaires que vous trouverez sur la boutique.

Le design

Beaucoup de femmes pensent que les culottes menstruelles sont des modèles basiques et assez peu attrayants. Néanmoins, c’est faux. Effectivement, si les toutes premières étaient basiques, il existe maintenant une très large gamme de culottes. Vous pourrez même en trouver avec des matières différentes, des dentelles ou même des motifs.

Le prix

Le prix d’une culotte menstruelle est un bon indicateur de sa qualité. En effet, un prix trop bas, en dessous de 25 euros devrait vous pousser à vous méfier. Par contre, au-dessus de 45 euros, veillez à acheter une culotte dont la marque est éthique et engagées, telles que Réjeanne.