Beaucoup de français font l’expérience malheureuse d’acouphènes (on estime à 3 millions le nombre de personnes qui en souffrent de manière récurrente), que l’on connait également sous le terme de bourdonnements dans les oreilles (c’est en effet ce qui les décris le mieux).

Tantôt bourdonnements chez certains, tantôt sifflements chez d’autres (ou encore craquements, grésillements, bruissements, etc), l’acouphène se définit comme le perception d’un son quand il n’y en a pas.

Bref, ce sont des bruits parasites qui ne viennent pas de l’extérieur et peuvent être faibles ou forts, graves ou aigus, audible sur quelques jours ou quelques mois/années !

Certaines personnes l’entendent d’une oreille seulement, d’autres avec les deux. Saviez-vous que Beethoven souffrait de sérieux acouphènes qui l’ont rendu complètement zinzin (ça l’empêchait de composer) ?

Quelles sont les causes des acouphènes ?

L’acouphène n’est pas une maladie mais plutôt un trouble lié à un dysfonctionnement du système auditif (ensemble composé des oreilles, des nerfs auditifs et des parties du cerveau qui traitent le son).

La plupart des gens développent des acouphènes comme symptôme d’une perte auditive. Lorsque vous perdez l’ouïe, votre cerveau subit des changements dans la façon dont il traite les fréquences sonores. Une prothèse auditive est un petit appareil électronique qui utilise un microphone, un amplificateur et un haut-parleur pour augmenter le volume des bruits externes. Cela peut apaiser les changements neuroplastiques dans la capacité du cerveau à traiter les sons. N’attendez plus pour faire votre bilan auditif gratuit en ligne sur des sites comme Vivason !

Parmi les causes les plus fréquentes on retrouve : 

  • le traumatisme sonore, suite à un concert par exemple ou à l’écoute prolongée de musique au casque à un niveau sonore trop élevé
  • la presbyacousie (baisse de l’audition avec l’âge) est un autre facteur commun
  • otite ou bouchon de cerumen
  • certains médicaments
  • hypertension artérielle
  • lésion du système nerveux central
  • problème d’articulation temporo mandibulaire (qui exigera une intervention dentaire ou un réalignement de votre occlusion peut atténuer le problème)
  • haut niveau de stress
  • etc..

Les personnes qui souffrent d’acouphènes sévères peuvent :

  • devenir fous tant c’est irritant
  • partir en dépression
  • devenir obsessionnel par rapport à cela

Le fait est que l’acouphène peut s’installer sans cause évidente, si vous en souffrez subitement, il est vivement conseillé pour vous d’aller voir immédiatement votre médecin. Le médecin dressera son diagnostic et pourr être en mesure de déceler la cause. Il est possible de faire “tester” ses acouphènes à l’aide d’un appareil appelé acouphénometrie.

Comment lutter contre les acouphènes ?

Nous l’avons vu, il y a beaucoup de facteurs qui peuvent créer les bourdonnements d’oreille et toutes les personnes ne réagissent pas pareil (différents types d’acouphènes selon la durée, l’intensité etc), il n’y a par conséquent par un traitement standard.

Quoi qu’il en soit, le but de tout traitement contre les acouphènes est de vous aider à gérer la perception du son que vous avez dans votre tête. Il y a beaucoup de traitements disponibles qui peuvent aider à réduire l’intensité perçue de l’acouphène, ainsi que son omniprésence.

Les remèdes contre les acouphènes pourraient donc ne pas être capables de stopper les sons perçus, mais pourraient améliorer votre qualité de vie.

La première chose à faire de toute manière est de dresser un bilan complet afin de trouver la cause de vos bourdonnements qui durent depuis plusieurs semaines et vous dérangent et vous empêchent de vivre. Les acouphènes peuvent simplement être dus à un d’excès de cérumen. L’élimination d’un bouchon de cérumen peut suffire à faire disparaître les acouphènes légers. Les corps étrangers logés contre le tympan peuvent également causer des acouphènes. Un oto-rhino-laryngologiste (ORL) peut effectuer un examen pour vérifier s’il y a des obstructions dans le conduit auditif.

Étape numéro une donc : aller voir l’ORL qui va examiner vos tympans et vos conduits auditifs pour déterminer ce qui force vos tympans/cochlées à fonctionner tout seuls.

Ce que vous pouvez déjà faire en attendant l’ORL

En attendant votre rendez-vous avec l’ORL, ça ne mange pas de pain d’essayer ces petits traitements naturels (ou de les faire en mesures préventives) :

  • investissez dans des produits de protection auditive : si vous souffrez d’acouphènes, il est essentiel de protéger vos oreilles des bruits forts. Portez par exemple un casque réducteur de bruits lorsque vous exposez vos oreilles à des bruits forts.
  • méditez régulièrement : avec le temps, les symptômes de l’acouphène peuvent causer du stress et de l’anxiété et l’intégration de séances régulières de méditation ou de relaxation peut aider à réduire le stress au minimum. Le stress est connu pour aggraver les symptômes de l’acouphène et bien que les techniques de relaxation ou de méditation ne soient pas des remèdes, elles peuvent soulager l’anxiété, ce qui peut améliorer votre qualité de vie.
  • essayez-vous au yoga : autre technique de gestion de stress, le yoga peut vous aider à apaiser votre esprit. Plus globalement, l’exercice contribuera de façon significative à votre bien-être. Les acouphènes peuvent être aggravés par le stress, la dépression, l’anxiété, le manque de sommeil et la maladie. L’exercice régulier vous aidera à gérer votre stress, à mieux dormir et à rester en bonne santé.
  • créer une playlist : la musique est connue pour ses propriétés apaisantes et la création d’une playlist composée de musique zen pourra vous aider à vous détendre et vous distraire du bourdonnement dans vos oreilles.
  • essayez la thérapie sonore : la thérapie sonore est une autre option que vous pouvez essayer afin d’atténuer les symptômes ds bourdonnements. Les bruits de baleines, les carillons de vent et la pluie ne sont que quelques-uns des sons (appelés sons blancs) que vous pouvez utiliser pour vous détendre. Vous pouvez télécharger une application sur votre téléphone et utiliser ces sons quand vous en avez besoin.
  • faites-vous couler un bain : une autre technique de relaxation est de plonger dans un bon bain. Ajoutez vos sels et huiles préférés et laissez votre corps et votre esprit se détendre.
  • essayez la thérapie comportementale, qui vise à chasser le stress émotionnel. La dépression, l’anxiété et l’insomnie ne sont pas rares chez les personnes souffrant d’acouphènes. La thérapie cognitivo-comportementale est un type de thérapie par la parole qui aide les personnes atteintes d’acouphène à apprendre à vivre avec leur condition. Plutôt que de réduire le son, la thérapie vous apprend à l’accepter. L’objectif est d’améliorer votre qualité de vie et d’éviter que les acouphènes ne vous rendent fou.
  • des médecines alternatives comme les compléments alimentaires, les remèdes homéopathiques, l’acupuncture ou l’hypnose pourront être envisagés en dernier recours. Aucune de ces options de traitement n’est appuyée par la science. Beaucoup de gens sont convaincus que le gingko biloba est une plante utile dans la gestion des acouphènes, mais les études n’ont pas pu le prouver.