Le CBD est un dérivé du chanvre qui a de très bonnes propriétés sur le corps. Il est notamment utilisé pour soigner le stress, mais aussi les troubles du sommeil. Depuis peu, il est même reconnu pour ses bienfaits sur certaines maladies chroniques et douleurs. Ses effets sur la perte de poids sont nombreux, à la fois de manière directe et indirecte. Retrouvez ici tout ce qu’il faut savoir sur le CBD et la perte de poids pendant la grossesse et après l’accouchement.

L’action du CBD sur la perte de poids

Des études ont été menées sur des rats pour tester l’efficacité du CBD sur la perte de poids. D’après l’étude, les rats étant sous CBD ont perdu plus rapidement et plus de poids que les rats qui ne prenaient pas de CBD. En effet, le CBD agit sur les capteurs et récepteurs du cerveau.

C’est de cette manière qu’il arrive à calmer les douleurs, en agissant sur les récepteurs de l’information qui transmettent la douleur au corps. Peut-on perdre du poids avec le CBD ? . Oui, le CBD peut aider à perdre du poids en réduisant la faim. En effet, le CBD va agir sur le récepteur qui envoie l’information au corps. Ainsi, il va vous aider à avoir moins la sensation de faim et à être plus rapidement rassasié.

La perte de poids grâce à la diminution du stress

Après une grossesse, le niveau de stress peut être très élevé. Tout est nouveau et donc parfois angoissant. Pour réussir à tout gérer au mieux, il faut donc essayer de se détendre et de profiter au mieux de votre bébé.

Lire aussi :  Top 5 des plantes et compléments pour vous accompagner à la ménopause 

Mais, entre les douleurs, la peur de l’échec, l’acceptation d’un nouveau corps et le manque de sommeil, cela peut parfois devenir un casse-tête.

Pour éviter cela, vous pouvez prendre du CBD pour vous détendre et vous apaiser. Les actions seront multiples. Vous aurez déjà un niveau de stress moins élevé, vous vous sentirez donc plus apte à gérer les situations et vous pourrez également perdre du poids plus facilement.

En effet, il est scientifiquement prouvé que, chez certaines personnes, le stress pouvait empêcher de perdre du poids. Lorsque vous stressez, votre corps ne sera pas capable de fonctionner aussi bien que lorsque vous êtes détendu.

Cela peut donc perturber votre métabolisme et l’empêcher d’effectuer son travail. De plus, le stress peut faire manger plus pour combler un vide ou une anxiété.

Ce n’est pas grave, mais il peut être utile de traiter le problème à la source et de soigner votre stress. Pour cela, vous pouvez juste prendre de l’huile de CBD au cours de la journée. Il vous suffit d’en déposer quelques gouttes sur la langue. Sinon, il existe aussi les comprimés de CBD. Un dosage vous sera recommandé en fonction de vos besoins. Vous pourrez ensuite simplement les prendre tout au long de la journée si nécessaire.

Perdre du poids avec un meilleur sommeil

C’est bien connu, les jeunes parents dorment peu. Entre les réveils de bébé, les préparations de repas, les changements de couche et bébé qui se réveille sans raison, tout cela peut vous rendre très irritable, mais aussi peu enclin à la perte de poids. C’est peu connu et pourtant vrai, le sommeil aide à perdre du poids.

Lire aussi :  Histoire et succès des facettes dentaires

Même si vous n’aurez probablement pas vos 8 heures de sommeil dès le premier mois, vous pouvez essayer de faire en sorte que le peu de sommeil que vous ayez soit le plus réparateur possible. Ainsi, votre perte de poids sera facilitée. Lorsque vous dormez, votre métabolisme se met en pause.

Il peut donc mieux fonctionner la journée. Quand vous dormez mal, votre métabolisme n’a pas le temps de se reposer et il risque d’être moins efficace. Pensez donc simplement à prendre une tisane de CBD le soir 1 heure avant d’aller vous coucher. Votre sommeil sera meilleur, même si entrecoupé par bébé.

Pendant l’allaitement

C’est important d’en parler car l’allaitement est une phase importante de la vie de la mère et du bébé. Pour ce qui est du CBD, il existe peu de recherches sur la possibilité ou non d’allaiter et de consommer du CBD. Cependant, sur les travaux récents qui ont été effectués, on remarque que le CBD peut avoir une action négative sur le développement du cerveau du bébé. Le CBD est donc à éviter si vous avez prévu d’allaiter.