Vous avez entendu dire que l’allaitement naturel était bon pour votre bébé, mais savez-vous que c’est aussi excellent pour vous, la maman !? Moins d’otites ? Moins de risque d’asthme ? Un Qi supérieur ? L’allaitement de votre bébé apporte tous ces bienfaits, et bien plus encore !

1. Un bébé en meilleure santé

L’incidence de la pneumonie, du rhume et des virus est réduite chez les bébés allaités au sein. Les infections gastro-intestinales comme la diarrhée (qui peut être dévastatrice, surtout dans les pays en développement) sont également moins fréquentes. Allaitez votre bébé et vous réduisez aussi ses risques de développer des maladies chroniques, comme le diabète de type I, la maladie coeliaque et la maladie de Crohn.

2. Des os plus solides

Selon certains spécialistes, les femmes qui allaitent ont un risque plus faible d’ostéoporose postménopausique. Lorsqu’une femme est enceinte et qu’elle allaite, son corps absorbe le calcium beaucoup plus efficacement. Ainsi, bien que certains os, en particulier ceux de la colonne vertébrale et des hanches, soient un peu moins denses au sevrage, six mois plus tard, ils seront plus denses qu’avant la grossesse.

3. Réduction des risques de mort subite du nourrisson

C’est exact, les chiffres montrent que l’allaitement maternel réduit d’environ la moitié le risque de mort subite du nourrisson.

4. Moins de risque de surpoids pour l’un et l’autre

Il est moins probable qu’un de vous deux deviennent obèse si vous allaitez votre bébé

5. Un excellent moyen de brûler les calories

Vous avez peut-être entendu dire que l’allaitement peut brûler jusqu’à 500 calories par jour. Et c’est presque exact. Le lait maternel contient 20 calories par 30ml, donc si vous nourrissez votre bébé de 600ml par jour, c’est 400 calories que vous avez balayé de votre corps !

6. C’est bon pour la planète

Eh oui, on peut considérer que l’allaitement maternel est écologique. Les vaches laitières, qui sont élevées en partie pour fabriquer des préparations pour nourrissons, contribuent de façon significative au réchauffement de la planète : leur éructation, leur fumier et leur flatulence (vraiment !) dégagent d’énormes quantités de méthane, un gaz à effet de serre nocif, dans l’atmosphère.

7. favorise la guérison après l’accouchement

L’ocytocine libérée lorsque votre bébé allaite aide votre utérus à se contracter, réduisant ainsi la perte de sang après l’accouchement. De plus, l’allaitement aidera votre utérus à reprendre sa taille normale plus rapidement : environ six semaines après l’accouchement, comparativement à 10 semaines si vous n’allaitez pas.

8. Moins de risque de cancer

L’allaitement maternel peut réduire le risque de certains cancers infantiles chez votre bébé. Et vous aurez un risque moindre de cancer du sein préménopausique et de cancer de l’ovaire, une maladie souvent mortelle qui est à la hausse.

9. Une “offre” adaptée au bébé

La préparation pour nourrissons n’est pas capable de changer sa constitution, mais votre lait maternel se transforme pour répondre aux besoins changeants de votre bébé. Le colostrum, ce ” préconditionnel ” qui arrive après l’accouchement, est rempli d’anticorps pour protéger votre nouveau-né. Il est également plus riche en protéines et moins riche en sucre que le lait “entier”,. Ainsi, même une petite quantité peut contenir la faim de votre bébé. Lorsque votre lait maternel fait son apparition (habituellement trois à quatre jours après l’accouchement), il est plus riche en sucre et en volume que le colostrum – encore une fois, exactement ce dont votre bébé a besoin. Il a besoin de beaucoup de calories pour assister la croissance rapide de bébé. Votre lait maternel est conçu pour être digéré rapidement afin que bébé mange souvent.

10. Des vaccins plus efficaces

La recherche montre que les bébés allaités ont une meilleure réponse immunitaire aux vaccins que les bébés nourris au lait en poudre.

11. Des vacances en termes de menstruation

L’allaitement de votre bébé à plein temps (pas de biberon ou de préparation pour nourrissons) retardera votre ovulation, ce qui retardera les menstruations. L’allaitement maternel provoque la libération de prolactine, qui maintient l’œstrogène et la progestérone à l’écart, ainsi, l’ovulation n’est pas déclenchée.

Quand votre taux de prolactine baisse, ces deux hormones peuvent revenir, ce qui signifie que l’ovulation, et donc les menstruations, se produisent. Même si vous allaitez exclusivement au sein, votre taux de prolactine finira par baisser pendant plusieurs mois. Beaucoup de mères qui allaitent seules verront leurs règles revenir entre six et huit mois après l’accouchement.

12. C’est bon marché !

L’argument du porte feuille est un des meilleurs, surtout quand on voit le prix du lait en poudre pour bébé…Vous aurez peut être simplement besoin d’acheter un bon tire-lait et un peu de matériel pour conserver votre lait maternel.

13. Pour apprendre à comprendre votre bébé.

Vous devrez lire les ” indices de satiété ” de votre bébé un peu mieux, car contrairement au biberon, vous ne pouvez pas savoir précisément combien il a mangé. Vous devrez donc vous fier à votre instinct et au comportement de votre bébé pour savoir quand ce dernier est rassasié.

14. Plus besoin de préservatifs (en théorie)

L’allaitement maternel peut être efficace de 98 % à 99 % comme option de contraception après l’accouchement si quelques directives sont suivies :

  • vos règles ne doivent pas avoir repris
  • vous devez allaiter au moins toutes les quatre heures,24 heures sur 24
  • vous ne devez pas donner à votre bébé un biberon ou une préparation pour nourrissons
  • vous devez être moins de six mois après l’accouchement

Les tétées nocturnes sont les plus importantes pour la méthode de l’aménorrhée de lactation, alors ne laissez pas votre bébé (ou vous-même) dormir pendant la tétée. Le fait de passer de longues périodes la nuit sans allaiter semble être directement responsable du retour de l’ovulation.

15. Rien de tel pour tisser des liens

L’allaitement maternel aide à cultiver les relations avec les autres mamans. Qu’il s’agisse des tétées nocturnes ou de l’engorgement, l’allaitement permet aux femmes d’établir des relations positives après l’accouchement. Les femmes se retrouvent généralement assises ensemble, à allaiter et s’occuper des bébés. D’autant que c’est stimulant pour une nouvelle mère de voir son bébé grandir et s’épanouir uniquement grâce au lait maternel. Enfin, cet acte naturel renforce les liens entre la maman et sa progéniture.